FERMER X
Vous avez un problème?
NOUS AVONS LA SOLUTION POUR VOUS
Vos Informations
Votre situation
Votre problème
Quelques précisions
Nos solutions

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous ici

Simplement besoin d'une consultation

Aucune entrée enregistrée

Simplement besoin d'une consultation

Aucune question rattachée à la question choisie

Pour répondre à votre situation, nos propositions
Prestations ponctuelles
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune prestation liée aux questions repondus

Prestations complètes
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune prestation liée aux questions repondus


Cette prestation coûtera

Paiement par chèque
Paiement par carte
Carte Bancaire

Payez facilement avec votre carte bancaire Visa, Master Card ou American Express.

avocat droit travail
Vous beneficiez de ce pack gratuitement
Valider
Merci ! Votre paiement a bien été validé

Vous allez recevoir un mail de confirmation
Vous pourrez également retrouver votre facture, à tout moment, dans votre espace client

Echec de paiement
Votre paiement a été refusé

Vérifiez à nouveau les informations entrées

<- précédent SUIVANT ->
FERMER X
Simplement besoin d'une consultation ?

SOUSCRIVEZ À UN DE NOS PACK CONSULTATIONS

Aucun pack enregistré pour les consultations

Prestations complètes
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune forfait lié aux questions repondus

<- précédent SUIVANT ->

 

Avant la réforme du Code du travail de 2017, l'employeur était limité par les motifs qu'il invoquait dans la lettre de licenciement. 

On disait que la lettre de licenciement fixait les limites du litige. 

Les causes de votre licenciement n'étaient pas assez précis dans votre lettre et le licenciement était requalifié comme étant sans cause réelle et sérieuse. 

Dorénavant, l'employeur peut préciser les causes de licenciement à posteriori.

Ainsi, lorsque vous recevez votre lettre de licenciement, vous devez contester les motifs de licenciement puis à la fin de cette contestation, demander à votre employeur de préciser les motifs réels de votre licenciement.

S'il ne le fait pas vous pouvez vous baser sur votre lettre de licenciement pour aller aux prud'hommes.


 

 


CECI POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

retour de congé maternité , 3 obligations de l'employeur

Retour de congé maternité : 3 obligations de l'employeur

Après plusieurs semaines d’absence, le retour de congé maternité est souvent un moment fort pour la salariée. Non seulement, elle quitte son bébé pou...

Salarié absent : comment l’employeur peut réagir face aux absences répétées ou longues ?

Salarié absent : comment l’employeur peut réagir face aux absences répétées ou longues ?

Les absences répétées et/ ou longues d’un salarié peuvent entraîner une désorganisation de l’entreprise. L’employeur doit donc trouver des...

Abandon de poste : 5 choses à connaître

Abandon de poste : 5 choses à connaître

Il ne suffit pas de ne pas aller travailler un jour pour caractériser un abandon de poste. Les conséquences pour le salarié sont importantes. Retrouvez tout ce qu’il faut...