FERMER X
Vous avez un problème?
NOUS AVONS LA SOLUTION POUR VOUS
Vos Informations
Votre situation
Votre problème
Quelques précisions
Nos solutions

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous ici

Simplement besoin d'une consultation

Aucune entrée enregistrée

Simplement besoin d'une consultation

Aucune question rattachée à la question choisie

Pour répondre à votre situation, nos propositions
Prestations ponctuelles
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune prestation liée aux questions repondus

Prestations complètes
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune prestation liée aux questions repondus


Cette prestation coûtera

Paiement par chèque
Paiement par carte
Carte Bancaire

Payez facilement avec votre carte bancaire Visa, Master Card ou American Express.

avocat droit travail
Vous beneficiez de ce pack gratuitement
Valider
Merci ! Votre paiement a bien été validé

Vous allez recevoir un mail de confirmation
Vous pourrez également retrouver votre facture, à tout moment, dans votre espace client

Echec de paiement
Votre paiement a été refusé

Vérifiez à nouveau les informations entrées

<- précédent SUIVANT ->
FERMER X
Simplement besoin d'une consultation ?

SOUSCRIVEZ À UN DE NOS PACK CONSULTATIONS

Aucun pack enregistré pour les consultations

Prestations complètes
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune forfait lié aux questions repondus

<- précédent SUIVANT ->
Indemnités pour licenciement injustifié ou irrégulier

LES ARTICLES DE LOISQui peuvent vous intéresser

Comment sont calculées les indemnités pour licenciement injustifié ou irrégulier ? Nos avocats spécialistes en droit du travail vous expliquent en détail la procédure.


Tout licenciement doit avoir une cause réelle et sérieuse. Toute procédure de licenciement revêt un formalisme spécifique. À défaut, vous pouvez contester le licenciement devant les conseils de prud’hommes. Selon les cas, vous obtenez une réintégration ou une indemnisation. Alors, comment sont calculées les indemnités pour licenciement injustifié ou irrégulier ? Quelle est la différence entre les deux ? On parle de licenciement injustifié lorsque le conseil des prud’hommes reconnaît l’absence de cause réelle et sérieuse. Dans le cas d’un licenciement reconnu irrégulier, c’est la procédure de licenciement qui est mise en cause. Nos avocats spécialistes en droit du travail vous expliquent en détail la procédure. 

 

Comment définir les indemnités pour licenciement injustifié

 

Les récentes ordonnances réformant le Code du travail du 22 septembre 2017 ont créé une grille encadrant l’indemnité versée en cas de licenciement injustifié ou licenciement sans cause réelle et sérieuse. Les sommes varient en fonction de l’ancienneté du salarié et de l’effectif de l’entreprise. Attention toutefois, ce barème dit “barème Macron” n’a pas vocation à s’appliquer en cas de licenciement impliquant des frais de harcèlement moral ou de harcèlement sexuel.  

 

Les syndicats et certains conseils de prud’hommes estiment que le barème Macron est contraire aux principes définis par l’Organisation internationale du travail (OIT) et par la Charte sociale européenne. Ils refusent de l’appliquer et il faudra l’intervention de la Cour de cassation. Ainsi, deux avis rendus en formation plénière le 17 juillet 2019 valident le principe de l’application d’un barème encadrant les indemnités pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.  

 

Abordons tout d’abord la possibilité d’une réintégration dans l’entreprise. Au-delà des indemnités, le salarié dont le licenciement est reconnu injustifié peut retrouver son poste dans l’entreprise ou un poste similaire, avec la conservation de ses avantages acquis avant le licenciement. Cette réintégration a lieu sur proposition du juge. 

 

Réintégration ou indemnisation, il faut choisir ! Si l’employé ou l’employeur refuse la réintégration dans l’entreprise, les conseils de prud’hommes peuvent attribuer une indemnité encadrée avec un plafond et un minimum. 

 

Calcul des indemnités pour licenciement injustifié

 

Concrètement, dans les entreprises comptant moins de 11 salariés (ou équivalents temps plein), jusqu’à deux ans d’ancienneté, l'indemnité minimale de licenciement injustifié est de ½ mois de salaire brut. Elle monte progressivement pour atteindre 2,5 mois de salaire à partir de 9 ans d’ancienneté.  

 

Dans les entreprises de plus de 11 salariés, l’indemnité minimale pour licenciement injustifié est d’un mois de salaire brut pour un an d’ancienneté, 3 mois à partir de 2 ans d’ancienneté. Notez que lorsque le salarié ne bénéficie pas d’une année entière d’ancienneté, aucun plancher n’est prévu. 

 

Les valeurs maximales d’indemnisation s’étendent de 1 mois lorsque le salarié bénéficie de quelques mois de présence jusqu’à 20 mois de salaire brut pour une ancienneté de plus de 29 ans ! 

 

Plusieurs simulateurs en ligne calculent automatiquement le montant minimal et maximal d’indemnisation pour licenciement injustifié. 

 

Calcul des indemnités pour licenciement irrégulier

 

Lorsque la procédure est jugée irrégulière, mais que le principe du licenciement n’est pas remis en cause, l’indemnité est limitée. Elle est décidée par les juges en fonction du préjudice subi, mais ne peut être supérieure à 1 mois de salaire. 

 

Notez qu’aucune réintégration n’est envisageable lors d’une procédure de licenciement reconnue irrégulière. 

 

Si le licenciement est déclaré à la fois injustifié et irrégulier, on ne cumule pas les indemnités. Seule l’indemnité pour licenciement injustifié est alors due. Le salarié ne peut prétendre à un mois de salaire supplémentaire au titre des erreurs de procédure. 
 

Le droit du travail est particulièrement complexe, en particulier concernant les licenciements. L’appréciation d’une cause réelle et sérieuse ou la vérification de la conformité de la procédure sont minutieuses. L’expertise d’un cabinet d’avocat spécialisé en droit social est indispensable pour faire reconnaître ses droits. Contactez le cabinet Howard pour évoquer votre licenciement et trouver ensemble la meilleure stratégie. Nos avocats spécialisés en licenciement vous écoutent et sauront vous conseiller pour faire reconnaître vos droits en justice.  

 


CECI POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

télétravail maintien des titres restaurant

Télétravail : maintien des titres restaurant ?

Le développement du télétravail change le mode de fonctionnement des entreprises. Qu’en est-il des célèbres titres restaurant ? L’employeur peut-il &o...

comment faire reconnaître un accident du travail

Comment faire reconnaître un accident du travail ?

Tout salarié victime d’un accident de travail doit agir auprès de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie). Parfois, l’employeur se charge de la déclarat...

6 idées reçues sur le licenciement

De nombreuses idées reçues circulent sur le droit du travail. C’est normal compte tenu de la complexité des règles applicables aux relations du travail.