FERMER X
Vous avez un problème?
NOUS AVONS LA SOLUTION POUR VOUS
Vos Informations
Votre situation
Votre problème
Quelques précisions
Nos solutions

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous ici

Simplement besoin d'une consultation

Aucune entrée enregistrée

Simplement besoin d'une consultation

Aucune question rattachée à la question choisie

Pour répondre à votre situation, nos propositions
Prestations ponctuelles
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune prestation liée aux questions repondus

Prestations complètes
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune prestation liée aux questions repondus


Cette prestation coûtera

Paiement par chèque
Paiement par carte
Carte Bancaire

Payez facilement avec votre carte bancaire Visa, Master Card ou American Express.

avocat droit travail
Vous beneficiez de ce pack gratuitement
Valider
Merci ! Votre paiement a bien été validé

Vous allez recevoir un mail de confirmation
Vous pourrez également retrouver votre facture, à tout moment, dans votre espace client

Echec de paiement
Votre paiement a été refusé

Vérifiez à nouveau les informations entrées

<- précédent SUIVANT ->
FERMER X
Simplement besoin d'une consultation ?

SOUSCRIVEZ À UN DE NOS PACK CONSULTATIONS

Aucun pack enregistré pour les consultations

Prestations complètes
Tous nos prix sont affichés TTC

Aucune forfait lié aux questions repondus

<- précédent SUIVANT ->
Les règles pour vérifier sa fiche de paie

LES ARTICLES DE LOISQui peuvent vous intéresser

Le bulletin de paie, dématérialisé ou non, donne de précieuses indications. Le salarié ne doit pas simplement l’archiver mais vérifier plusieurs points sur ses fiches de paie. Le cabinet Howard vous donne toutes les informations utiles en tant qu'avocat en droit social.


Vérifier les éléments financiers sur sa fiche de paie

C’est la première étape essentielle pour le salarié. La gestion de la paie devient complexe dans les entreprises et la digitalisation n’empêche pas les erreurs de saisie. Depuis plusieurs années, la gestion de la paie a dû s'adapter, par exemple, aux exigences des bulletins de paie dématérialisés, d’un format simplifié et du prélèvement à la source.

Les erreurs les plus fréquentes depuis la mise en place du bulletin de paie “simplifié” proviennent du calcul des charges sociales moins détaillées. Si les logiciels d’édition de paie sont en général à jour automatiquement, l’erreur humaine reste possible.

Le nombre d’heures travaillées et les heures supplémentaires éventuelles impactent le montant du salaire et doivent être détaillés.

Enfin, depuis la mise en place du prélèvement à la source, chaque salarié peut vérifier que le taux appliqué par l’entreprise correspond bien à celui calculé par les impôts. Cela s’avère utile lors de la mise à jour annuelle du taux ou lors du choix d’un taux personnalisé. Dans ce dernier cas, un peu de patience ! Entre le moment où le contribuable définit son choix sur son espace sécurisé des impôts et le moment où la modification est mise en œuvre sur son bulletin de paie, il peut se passer un ou deux mois.

Enfin, les taux des charges sociales salariales changent fréquemment. Les lignes sur lesquelles s’appliquent ces cotisations sont en haut du bulletin de paie. En bas de la fiche de paie, vous trouverez les revenus hors charges comme le remboursement transport ou le forfait mobilité. De la même manière, le calcul de la CSG déductible est complexe et source d’erreurs fréquentes.

 

Vérifier les autres éléments de sa fiche de paie

Le bulletin de paie mentionne d’autres éléments intéressants pour la vie du salarié. En premier lieu, les vacances ! Concernant les congés, la fiche de paie doit mentionner les congés pris et les indemnités versées. La mention de la convention collective applicable est un élément obligatoire de la fiche de paie. Une petite vérification pour s’assurer que la convention collective est bien celle applicable au salarié est requise. De nombreux calculs, notamment de primes ou de congés payés, sont liés à la convention collective applicable. L’ancienneté dans l’entreprise peut également jouer sur le calcul de rémunérations ou de droits.

 

Comment agir en cas d’erreur sur son bulletin de paie

Vous avez exercé votre droit de grève ? L’employeur a l’interdiction de mentionner en tant que telle votre absence. Une journée de grève est ainsi comptabilisée en absence non rémunérée sur votre bulletin de paie.

De la même manière, il est interdit de mentionner la qualité de représentant du personnel de quelque manière que ce soit. Les heures de délégation ou les heures de réunion sont mentionnées en annexe du bulletin de paie et non pas sur le bulletin de salaire.

En cas d’erreur ou d’omission sur un bulletin de paie, commencez par contacter le service RH dédié de l’entreprise. La prescription court pendant 3 ans. En général, la rectification en votre faveur ou en votre défaveur intervient sur les mois suivants.

Il existe un cas dans lequel l’employeur ne peut réclamer un excédent versé à un salarié : si l’entreprise s’est trompée de convention collective. Si la situation est conflictuelle, la saisie des cours de prud’hommes est toujours possible.

Notre conseil : vérifier au minimum une fois par an l’intégralité des informations, puis périodiquement lors d’un changement. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises.

L’expertise d’un cabinet d’avocats spécialisés en droit du travail se révèle utile si vous avez un doute sur un élément de votre fiche de paie. Le cabinet Howard est à votre écoute pour répondre à vos questions sociales et fiscales.


CECI POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

retour de congé maternité , 3 obligations de l'employeur

Retour de congé maternité : 3 obligations de l'employeur

Après plusieurs semaines d’absence, le retour de congé maternité est souvent un moment fort pour la salariée. Non seulement, elle quitte son bébé pou...

Salarié absent : comment l’employeur peut réagir face aux absences répétées ou longues ?

Salarié absent : comment l’employeur peut réagir face aux absences répétées ou longues ?

Les absences répétées et/ ou longues d’un salarié peuvent entraîner une désorganisation de l’entreprise. L’employeur doit donc trouver des...

Abandon de poste : 5 choses à connaître

Abandon de poste : 5 choses à connaître

Il ne suffit pas de ne pas aller travailler un jour pour caractériser un abandon de poste. Les conséquences pour le salarié sont importantes. Retrouvez tout ce qu’il faut...