PRENDRE RENDEZ-VOUS

Un employeur peut-il vous convoquer à un entretien préalable pendant votre arrêt maladie (ou vos congés payés) ?

Que faire en cas de convocation à un entretien préalable pendant votre arrêt maladie ou vos congés payés ? Prenez conseils et faites vous accompagner.

 

Vous avez reçu une convocation à un entretien préalable pendant un arrêt maladie. Contexte :

François travaille comme ingénieur informatique. Actuellement, il est en arrêt maladie simple car il fait face à des problèmes de santé sérieux.

 

Un matin, il reçoit une notification de son employeur. Il s'agit d'une convocation pour un entretien préalable de licenciement. François est submergé d'inquiétudes. Il se demande surtout si cette convocation est légale pendant son arrêt maladie.

 

Ses capacités physiques actuelles limitent sa concentration, mais François refuse de céder à la pression. Il décide de consulter un avocat en droit du travail : Il veut comprendre ses droits et préparer sa défense dans cette situation délicate.

 

Les réponses de Maître Marlone Zard :

Que dit la loi : la convoquation à un entretien préalable de licenciement pendant des congés payés (ou un arrêt maladie) ?

Votre employeur peut-il vous convoquer à un entretien préalable de licenciement pendant vos congés payés ou un arrêt maladie simple ?

 

La réponse est oui. 

Malheureusement, votre employeur peut vous convoquer même si vous êtes en congés payés ou en arrêt maladie simple.

Comment réagir :

Voici le conseil que je peux vous donner : dès que vous pressentez une évolution défavorable de votre situation, commencez à préparer votre dossier. Rassemblez les preuves attestant de votre professionnalisme constant et irréprochable. Collectez un maximum de documents car, même si vous ne pouvez assister à l'entretien préalable de licenciement, vous aurez la possibilité de vous défendre ultérieurement en contestant le licenciement.

 

(Par Maître Marlone Zard du cabinet Howard, spécialisé dans la défense des salariés.)

Pour aller plus loin.

 

Quelques exemples de complications dans ce genre de situation :

 

  • Une préparation de défense entravée par l'état de santé affaibli de François, rendant difficile la collecte des documents et des preuves nécessaires.
  • Des consultations médicales et des traitements qui coïncident avec les délais courts imposés pour l'entretien préalable, compliquant la présence de François à l'entretien.
  • Un potentiel abus de droit de la part de l'employeur, exploitant l'état de vulnérabilité de François pendant son arrêt maladie pour avancer dans la procédure de licenciement.
  • Une pression psychologique accrue, exacerbant potentiellement l'état de santé de François et prolongeant la durée de son arrêt maladie.

 

Vous avez reçu une convocation à un entretien préalable ? Laissez-nous vous aider :

 

N’hésitez pas à nous contacter au 01 83 62 19 60 ou à prendre rendez-vous directement ici !

 

Il est important de se rappeler que les lois en matière d'emploi sont complexes et que chaque situation est unique. Face à une injustice, il est important de consulter un avocat spécialisé en droit du travail.  Vous avez des options !

phone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram