PRENDRE RENDEZ-VOUS

Entretien préalable : pas de motif donné ? Préparez-vous !

Évitez le désastre lors de votre entretien préalable au licenciement. Votre employeur ne veut pas vous donner les motifs de votre convocation à un entretien préalable ? Une bonne préparation et l'assistance d'un allié peuvent faire toute la différence.

L'article L1232-2 du Code du travail impose à l'employeur de convoquer l'employé qu'il projette de licencier (vous?) à un entretien préalable.

 

Les dangers d'un entretien préalable non préparé

 

Prenons l'employée Julie. Consciencieuse et dévouée, elle a toujours suivi à la lettre les directives de son supérieur. Un jour, elle reçoit une convocation à un entretien préalable. Confiante en son travail, et ne sachant pas vraiment à quoi s'attendre, elle y va seule et sans préparation.

 

Durant l'entretien, son employeur l'accuse d'une série de manquements professionnels. Bouleversée, elle ne peut réagir que par des dénégations et des justifications maladroites. Elle n'a préparé aucune preuve écrite pour contrer les reproches de son employeur. Pas de mails, pas de SMS. Rien pour prouver que ces manquements sont infondés.

 

De même, sans allié à ses côtés, elle se sent perdue et impuissante.

 

Ce qu'il faut faire : Préparation et Assistance

Si Julie avait su à quoi s'attendre lors de cet entretien, les choses auraient pu être très différentes.

 

Votre employeur n’a nullement l’obligation de vous préciser auparavant les raisons pour lesquelles ils vous convoquent à un entretien préalable.

Il faut donc vous préparer du mieux possible à cet entretien en réunissant le maximum de preuves pour contre-argumenter ce que va vous reprocher votre employeur. Des écrits (mail, sms) que vous envoie votre responsable et des attestations de collègues.

 

Il faut trouver un allié lors de cet entretien préalable (membre de la société, délégué du personnel...), cette personne sera la pendant l'entretien, elle attestera et relatera tout ce qui se passera durant cet entretien.

 

 

Témoignage de Maitre Marlone Zard :

L’employeur doit-il vous expliquer pourquoi il vous convoque à un entretien préalable ?

Souvent, les clients viennent au cabinet et me disent : "J'ai été convoqué à un entretien préalable" ou "j'ai été mis à pied à titre conservatoire et l'employeur ne m'a même pas dit pourquoi".

 

Il faut savoir que l'employeur n'a initialement pas l'obligation de vous préciser les motifs de votre convocation lors de la remise de celle-ci.

 

C'est au moment de l'entretien préalable que votre employeur va vous préciser, pour la première fois, les motifs de ce qui pourrait être votre futur licenciement. Il les inscrira définitivement au moment où il vous enverra la lettre de licenciement.

 

Donc, si vous avez un conseil à prendre de cette vidéo, préparez-vous à cet entretien préalable, notamment en demandant d'être assisté par un conseiller du salarié, un délégué du personnel, ou un salarié de l'entreprise.

 

Laissez nous vous accompagner :

 

Il est important de se rappeler que les lois en matière d'emploi sont complexes et que chaque situation est unique. Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter au 01 83 62 19 60, et venez consulter un avocat spécialisé en droit du travail pour discuter de vos options.

 

phone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram