CONTACTEZ-NOUS

Votre employeur peut-il vous contraindre à signer une rupture conventionnelle ?

L'audience devant le conseil de prud'hommes est un moment crucial, souvent chargé d'émotion, surtout pour un salarié licencié. Savoir se comporter durant cette audience est essentiel. Voici quelques conseils pour vous aider à naviguer dans cette expérience.

 

Quelques situations où une entreprise peut en arriver à vouloir pousser certains employés à la rupture conventionnelle :

 

Voici dix situations différentes où une entreprise pourrait chercher à contraindre un salarié à accepter un départ :

  • Réduction des coûts : L'entreprise traverse une crise financière et souhaite réduire ses coûts, en proposant à un employé senior avec un salaire élevé une rupture conventionnelle.
  • Restructuration : Suite à une fusion avec une autre entreprise, des postes sont doublonnés et l'entreprise propose une rupture conventionnelle à certains employés dont les fonctions sont devenues redondantes.
  • Changement de stratégie : L'entreprise change de direction stratégique et propose une rupture conventionnelle à un employé dont les compétences ne correspondent plus aux nouveaux besoins.
  • Problèmes de performance : Un employé a des difficultés à atteindre ses objectifs de performance, poussant l'entreprise à envisager une rupture conventionnelle plutôt qu'un processus de licenciement.
  • Conflits interpersonnels : Des conflits persistants entre un employé et son équipe ou sa direction mènent l'entreprise à proposer une rupture conventionnelle pour apaiser le climat de travail.
  • Problèmes de santé : Un employé confronté à des problèmes de santé récurrents se voit proposer une rupture conventionnelle, l'entreprise jugeant sa situation comme impactant sa productivité.
  • Évolution technologique : Avec l'introduction de nouvelles technologies, l'entreprise propose une rupture conventionnelle à un employé dont les compétences ne sont plus adaptées aux nouveaux outils.
  • Désaccord sur les orientations de l'entreprise : Un employé en désaccord avec les nouvelles orientations ou valeurs de l'entreprise se retrouve face à une proposition de rupture conventionnelle.
  • Réduction d'effectif : Dans le cadre d'une réduction d'effectif non liée à des raisons économiques, l'entreprise propose une rupture conventionnelle pour ajuster ses ressources humaines.
  • Délocalisation : L'entreprise délocalise une partie de ses activités et propose une rupture conventionnelle aux employés ne souhaitant pas ou ne pouvant pas déménager.

 

Chacune de ces situations illustre un contexte différent où la rupture conventionnelle peut être envisagée par l'entreprise, souvent dans un cadre où le maintien du salarié dans son poste n'est plus aligné avec les objectifs ou les besoins de l'entreprise. Pour autant, vouloir contraindre un employé à la rupture conventionnelle reste immoral.

 

Mais est-ce illégal ?

 

 

Les réponses de Maître Marlone Zard :

 

Votre employeur peut-il vous contraindre à signer une rupture conventionnelle ?

La réponse est claire : non.

Commençons par définir ce qu'est une rupture conventionnelle. Il s'agit d'une séparation à l'amiable du contrat de travail. De la même manière que vous n'avez pas été contraint de signer votre contrat de travail, votre employeur ne peut pas vous forcer à signer ce type de départ.

 

Cependant, lorsque votre employeur vous propose une rupture conventionnelle, vous vous retrouvez en position de force pour négocier. Puisque c'est lui qui souhaite votre départ, vous pouvez lui rappeler que la voie légale pour vous faire partir est le licenciement. Si votre employeur n'a aucun reproche sérieux à vous faire, il ne peut pas vous licencier justement.

 

Dans ce cas, vous pouvez demander une compensation équivalente à ce que vous auriez reçu si vous aviez gagné une affaire aux Prud'hommes pour un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

 

Ainsi, il est clair que personne ne peut vous forcer à accepter une rupture conventionnelle. Toutefois, si une telle proposition vous est faite, c'est une opportunité de négocier.

 

Votre choix se résume à : soit négocier et obtenir ce que vous désirez, soit rester en poste et vous battre pour votre travail, surtout si vous ne souhaitez pas partir.

 

 

(Par Maître Marlone Zard du cabinet Howard, spécialisé dans la défense des salariés.)

Pour tout savoir sur les négociations de rupture conventionnelle.

 

 

Vous avez besoin de conseils dans vos négocations professionnelles ? Laissez-nous vous aider :

 

N’hésitez pas à nous contacter au 01 83 62 19 60 ou à prendre rendez-vous directement ici !

 

Il est important de se rappeler que les lois en matière d'emploi sont complexes et que chaque situation est unique. Face à une injustice, il est important de consulter un avocat spécialisé en droit du travail.  Vous avez des options !

phone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram