CONTACTEZ-NOUS

L’avocat du droit du travail

29 octobre 2020ACTUALITÉ JURIDIQUE
Le droit du travail regroupe les règles du droit social encadrant les relations entre l’employeur et l’employé. Un avocat vous assure le respect de vos droits. Lors d’un conflit entre deux personnes, qu’elles soient physiques ou morales, il est impératif qu’elles se fassent accompagner d’un avocat. Le rôle d’un avocat est de deux ordres. D’une part il doit apporter une assistance juridique à son client et d’autre part il doit être son représentant durant les différentes étapes de la procédure judiciaire. Dans le cadre d’un conflit lié au droit du travail, le rôle de l’avocat consiste à s’assurer que les droits et les intérêts de son client sont parfaitement préservés. En droit du travail, l’avocat doit plus spécifiquement se focaliser sur l’ensemble des lois et réglementations permettant d’encadrer les relations entre le travailleur et l’entreprise qui l’emploie et le rémunère. Il doit donc gérer l’aspect juridique des litiges entre les deux parties en proposant ses services et son expertise.

Qu’est-ce que le droit du travail ?

Dans le cadre du droit social, le droit du travail est une des composantes visant à encadrer l’ensemble des liens entre une entreprise et ses employés. Le contrat de travail, rédigé en accord avec le droit, régit les relations entre les deux parties et vise essentiellement à s’assurer de l’absence d’abus de la part de l’employeur.

Les travailleurs indépendants, ainsi que les agents titulaires et contractuels du droit public ne se sont pas soumis à ces réglementations.

Quels sont les objectifs d’un avocat en droit du travail ?

Le cœur du métier d’un avocat spécialiste en droit du travail est de proposer son regard professionnel sur la manière dont le code du travail est appliqué, en se référant à la jurisprudence et aux variations des conventions collectives.

Ainsi, il aide les clients qui le sollicite dans différents domaines, qu’il s’agisse de règlements intérieurs, de la rédaction de contrat de travail, de lettre de rupture du même contrat, ou de procès-verbaux des délégués du personnel.

Cependant, le rôle de l’avocat devient le plus indispensable lors de l’émergence d’un conflit entre un employé et son employeur.

Régler un conflit en amont avec un avocat en droit du travail

Lorsqu’un conflit émerge entre l’employé et l’employeur, s’adresser à un avocat spécialisé dans le droit du travail n’est pas forcément le premier réflexe. Il s’agit d’une erreur qui peut avoir des conséquences importantes. Cette réticence que l’on observe chez l’employé s’explique par de nombreux facteurs. Tout d’abord il y a la volonté de régler le conflit “à l’amiable” par crainte d'obtenir moins en froissant son ancien employeur. Il existe aussi la volonté de ne pas engager des frais juridiques trop importants.

Cependant, il existe un inconvénient majeur à cette stratégie. Lorsque la saisine du conseil des prud’hommes s’effectue et qu’un avocat est alors sollicité, toute une partie des échanges et des négociations ont déjà eu lieu.

En s’assurant d’obtenir, dès l’émergence du conflit, les conseils d’un avocat en droit du travail, on conforte sa position face à la loi, on évite de voir ses droits ne pas être pris en compte, et l’on ouvre la voie à une solution à l’amiable, hors des tribunaux.

L’avocat au moment du procès devant le conseil des prud’hommes

Se retrouver face au conseil des prud’hommes lorsque l’on est employé peut se révéler être une expérience difficile. La prise de conscience que son avenir professionnel s’y joue, la crainte de ne pas voir le préjudice reconnu sont autant de facteurs générateur de stress. L’avocat joue un rôle déterminant lors de la préparation du procès. Sa connaissance des attentes des conseillers prud’homaux est un atout majeur lors de la plaidoirie et la présentation du cas devant la juridiction.

phone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram